top of page

LE CORPS S'HABILLE TOUT SEUL

« Le corps est un sujet qui me fascine depuis quelques années et j’ai voulu avec cette série le mettre en scène avec un édito sans vêtement. L’idée était de l’esthétiser avec une surimpression de fleurs préalablement peintes en noir et photographiées en rétroéclairage. J’ai voulu jouer avec les contrastes et rendre hommage à la nature en réinstallant le corps dans une renaissance floral. Comme pour rappeler que la mode, l’art en général puise leur inspiration dans la nature. Le corps n’a pas besoin d’artifice, il est un enfant de la terre. Je veux le désexualiser complètement et qu’on puisse le regarder pour ce qu’il est, en faisant un retour à notre état primaire. En rappelant qu’il faut préserver nos ressources, qui font qu’aujourd’hui nous pouvons nous influencer et créer librement. »

bottom of page